Eiger : Face W

  • Activités :
  • Altitude min / max :
    2320m / 3970m
  • Dénivelé :
    1650m
  • Longueur :
    5.9km
  • Altitude du début des difficultés :
    2670m
  • Dénivelé des difficultés :
    1300m
  • Dénivelé de l'approche :
    350m
  • Configuration :
    face
  • Orientation principale :
    W
  • Type d'itinéraire :
    aller-retour / descente en rappel
  • Temps de parcours :
    1 jour
  • Pente :
    40°/1300m (45°/400m)
  • Cotation globale :
    AD
  • Engagement :
    IV
  • Qualité de l'équipement en place :
    P3
  • Cotation technique :
    5.2
  • Exposition ski :
    E4
  • Cotation ponctuelle ski :
    S5
  • Cotation globale ski :
    TD
  • Adapté au snowboard :
    oui
  • Export : GPX KML JSON
Sommets, cols, lacs, falaises :
Eiger  3970m i
Accès :
Grindelwald  1030m - i
français
italienallemandanglaisespagnolcatalanbasque
1210694967_533368332.jpgVoir les informations de l'image
Eiger...
1299295438_490807890.jpgVoir les informations de l'image
Eiger face W : itinéraire estival
1429173891_572541568.jpgVoir les informations de l'image
Egier 3970m versante W

Approche

A Grindelwald, prendre le train du Jungfraujoch jusqu'à la gare d'Eigergletscher.

En été

De la station d'Eigergletscher se diriger vers l'Eiger par une succession de gradins et de pierriers (cairns et cordes fixes). Arriver au Rostock (2600m, emplacements de bivouac juste sous le sommet).

En hiver (ou avec beaucoup de neige)

De la station d'Eigergletscher, remonter le fond de la combe droit vers la face W. Remonter au mieux en cherchant un itinéraire skiable dans les premières barres rocheuses puis se diriger dans le couloir évident à gauche des séracs.

Itinéraire

En été

Attaquer l'Eiger proprement dit au point culminant d'un névé/glacier situé sous la face, au débouché d'un couloir enneigé très facilement repérable car très long et bien marqué.
Passer la rimaye, remonter ce couloir en franchissant quelques ressauts faciles sur une centaine de mètres jusqu'à apercevoir sur la gauche (en montant) une corde fixe qui permet de sortir du couloir. L'itinéraire se poursuit (cairns) de gradin en gradin couverts d'éboulis.
En tirant encore vers la gauche, on arrive à une zone moins tourmentée et moins abrupte. Continuer vers le N en traversée jusqu'à arriver à l'arête qui surplombe l'Eigerwand. Suivre cette arête qui vient buter contre de hautes parois.
Entreprendre une petite traversée sous ces parois jusqu'au débouché d'une goulotte barrée au bout d'une cinquantaine de mètres par une cascade de glace. Sortir de la goulotte à ce niveau par la gauche ou par la droite au prix de quelques pas d'escalade facile (III).
Au-dessus de la cascade retraverser toute la face vers le sud en oblique en direction d'une épaule qui sépare (vers 3200m) la partie rocheuse de la partie glaciaire de la face. A partir de cette épaule, changer encore de direction pour remonter vers le N un petit couloir rocheux. La pente se fait plus raide puis s'adoucit. On est en vue d'une antécime qui masque le sommet.
On rejoint alors l'itinéraire de ski de randonnée.
On retrouve l'arête surplombant l'Eigerwand au niveau de l'antécime que l'on doit contourner vers l'E (vers 3600m). Se diriger alors plein N, puis plein E en suivant la crête en direction du vrai sommet par des pentes moins soutenues.

En hiver (ou avec beaucoup de neige)

Passer 2-3 rimayes (et rocher) sous le sérac et au niveau du sérac selon enneigement. Au dessus des séracs progresser entre les rochers jusqu'à la pente sommitale en obliquant sur la gauche. Gagner l'arête NW au plus haut puis le sommet.

Descente

A pied

Par le même itinéraire. On peut utiliser sur près de 500m une ligne de rappels matérialisée par des barres scellées, bien visibles le long de l'itinéraire de montée.

En ski

Par le même itinéraire.

Remarques :

Ski

  • Dénivelé de 1600m à remonter dans un terrain relativement rentable.
  • Même si la pente n'excède pas 50° dans la partie supérieure, l'itinéraire n'en reste pas moins difficile de part son ampleur et son ambiance.
  • Les 2-3 rimayes à passer sous les séracs peuvent poser quelques problèmes de passages.
  • Face orientée plein W. La rive droite de cette face est orientée WSW et prend le soleil un peu plus tôt.

A pieds

Dans les derniers 500m, la progression se fait sur une roche très délitée, où l'assurage par coinceurs et sangles est quasiment impossible. Ce souci disparaît si cette partie de la montagne est enneigée.

Bivouac

Emplacement de tente possible à Eigergltescher.

Matériel :

A pieds

Corde de 50m dans le cas où on voudrait utiliser les rappels, sinon 30m suffisent.

Historique de l'itinéraire :
  • Première à ski par Sylvain Saudan le 9 mars 1970
  • Première en snowboard par Bruno Gouvy le 21 avril 1987
IndicatorLa carte est en cours de chargement. Merci de patienter.

Cliquez dans le coin supérieur droit des vignettes pour afficher la page de l'image, ou dans le coin supérieur gauche pour afficher l'image à sa taille originale.

Le texte de cette page est disponible sous licence Creative Commons CC-by-sa.
Les images associées à cette page sont disponibles sous la licence précisée sur le document d'origine de chaque image.
Version n°22 du 5 avril 2016