Pic du Midi de Bigorre : Face S par la coume du Pic

  • Activités :
  • Altitude min / max :
    1250m / 2872m
  • Dénivelé :
    1800m
  • Orientation principale :
    S
  • Type d'itinéraire :
    aller-retour
  • Temps de parcours :
    1 jour
  • Cotation technique :
    non renseigné
  • Exposition ski :
    E2
  • Cotation ponctuelle ski :
    S3
  • Cotation globale ski :
    AD-
  • Cotation randonnée / trail :
    T2
Sommets, cols, lacs, falaises :
Accès :
français
italienallemandanglaisespagnolcatalanbasque

Montée

Suivre le sentier d'été (itinéraire évident). Rester vigilant dans le verrou rocheux. Poursuivre dans le Val d'Arize en restant en rive gauche jusqu'à 1668m. Traverser le ruisseau et attaquer aussitôt les pentes raides sous la face SE du Pic. La pente se calme ensuite, avant d'attaquer le Col de Sencours.
Du col attaquer la raide pente terminale, en prenant d'abord par la droite, puis en revenant sur la gauche (itinéraire de la route). Passer à l'hôtellerie des Laquets, où il reste encore 200m pour rejoindre l'observatoire.

Descente

Descente par le même itinéraire ou mieux remonter au col de courade Verde 2450m pour redescendre dans la coume de sencours (200m de plus à monter).

Remarques :
  • 1600m en aller retour par le même chemin, 1800m en passant par le Courade Verde.
  • Pente finale assez redressée (35 - 40° sur 450m), souvent en neige dure de par son exposition (S)
  • L'itinéraire randonnée pédestre suit le GR10 C, et diffère sur la portion initiale de l'itinéraire à ski
Matériel :
  • Piolet, crampons utiles pour le final
Bibliographie et webographie :
IndicatorLa carte est en cours de chargement. Merci de patienter.

Cliquez dans le coin supérieur droit des vignettes pour afficher la page de l'image, ou dans le coin supérieur gauche pour afficher l'image à sa taille originale.

Le texte de cette page est disponible sous licence Creative Commons CC-by-sa.
Les images associées à cette page sont disponibles sous la licence précisée sur le document d'origine de chaque image.
Version n°8 du 9 octobre 2016