Khan Tengri - Пик Хан-Тенгри: Voie Solomatov (voie normale face N)

  • Activities:
  • Min / max altitude:
    4000m / 7010m
  • Elevation gain / loss:
    +3210m / -200m
  • Altitude where difficulties start:
    4050m
  • Approach height:
    50m
  • Configuration:
    crest, ridge, couloir
  • Main facing:
    N
  • Duration:
    5 days
  • Slope:
    50
  • Global rating:
    D
  • Commitment grade:
    not filled in
  • Quality of in-place protection:
    P1
  • Ice climbing grade:
    3
Summits, passes, lakes and cliffs:
Areas:
french
italiangermanenglishspanishcatalanbasque

L'itinéraire remonte l'arête nord du sommet habituellement nommé Chapaev, bien qu'il ne s'agisse pas du sommet proprement dit.

Étape 1 : montée au camp I (4500 m)

Le camp de base est situé à 4000m. L'itinéraire commence par traverser le glacier (bédiaires plus ou moins importantes, mais des passerelles sont mises en place) pour attaquer la face proprement dite. 400 mètres à 30° qui se redressent à 45° à la fin. Pente très avalancheuse et exposée aux pentes supérieures, méfiance ! Un petit bout d'arête de neige conduit au camp I, 4500m. Camp située sur du rocher peu accidenté (une dizaine d'emplacements) et beaucoup de place pour poser la tente sur de la neige. Il y a en a un autre 100m plus haut, avec quelques emplacements.

Étape 2 : montée au camp II (5400 m)

La montée au camp II est un gros morceau : inclinaison moyenne de 50° sur 900 mètres. L'itinéraire suit une arête très jolie et peu exposée aux avalanches. 2 passages de mixte courts, délicats sans corde fixe mais pouvant être protégés facilement. Ça monte sans repos (pas de plat), cela peut être épuisant avec les gros sacs. Tout était équipé de 2 cordes fixes continues. Camp II sur une selle vaste à 5400 mètres.

Étape 3 : montée au camp III

Une petite épaule très jolie suivie de 100 m de pente à 40° conduisent aux pentes du Chapaev. Passages de mixte foireux (délicat sans cordes fixes, pas de protections possibles) alternant avec des pentes de neige à 40° et une petite goulotte de glace, sur 500m. Sortie en traversée vers la droite au Chapaev (6120m).  Redescente vers le col à 5900 mètres. Deux possibilités d'emplacements pour le camp III: au col (beaucoup de place, mais exposé aux vents du N et S), ou sous le col sous les séracs (protégé du vent du N).

Étape 4 : sommet du Khan Tengri

Attaque facile du Khan pour rejoindre l'arête W proprement dite. Topo commun avec celui de la voie face sud. Cette arête est un peu du style Cervin (Hornli), rochers brisés, des ressauts rocheux courts et le reste en neige plus ou moins raide (jusqu'à 50°). Il y a un camp plus haut (2-3 tentes) vers 6400 m je crois. Ca se fait très bien sans cordes fixes. L'arête vient buter sur le bastion supérieur du Khan Tengri. A ce moment, filer à droite pour rejoindre un couloir bien visible depuis le col ou le Chapaev, on ne peut pas le louper.

Le couloir est défendu par une barre de marbre vertical de 15 mètres (V). Délicat à cette altitude sans corde fixe, par contre se protège très bien (coinceurs). Assez physique même avec les cordes fixes. La barre débouche sur le couloir (100m, 40°). Le remonter, et traverser à droite pour en sortir. S'il y a du vent, on le prend généralement en pleine face en sortant de couloir. Contourner un ressaut rocheux par la droite et déboucher sur une longue pente de neige peu raide qui conduit au sommet. Attention le sommet n'est pas à coté, il reste une bonne heure jusqu'au sommet.

La croix n'est pas sur le point culminant mais une dizaine de mètres plus bas à droite. Il parait que la calotte neigeuse est crevassée est que c'est dangereux de s'y aventurer. Parole de Russe. Voilà vous y êtes, le panorama est incroyablement beau, digne du Karakoram.  

Remarks:

J'ai adoré cette voie, esthétique et variée. On est pas obligé de tirer le jumar tout du long, c'est une solution de facilité qui gâche la course. Bon c'est sûr que dans le mixte ou les ressauts on est bien tentés de prendre la corde.... Les camps sont bien placés et sûrs.

Gear:

Jumar ! 1 ou 2 piolets light. On a quasiment pas eu de glace. La corde s'est avérée inutile, même à la descente du Chapaev : il y  avait de la corde fixe partout.

IndicatorMap is loading. Please wait.

No outing is linked to the route.

Click on thumbnail's top-right corner to see the picture's page, or its top-left corner to display the picture in its original size.

The text in this page is available under a Creative Commons CC-by-sa license.
The images associated to this page are available under the license specified in the original document of each image.
Version #4, date 5 September 2012