Scheideggwetterhorn: Pilier W

  • Activities:
  • Min / max altitude:
    1962m / 3361m
  • Elevation gain / loss:
    +2400m
  • Altitude where difficulties start:
    2150m
  • Approach height:
    188m
  • Configuration:
    pilar
  • Main facing:
    W
  • Route type:
    traverse
  • Duration:
    2 days
  • Global rating:
    ED
  • Commitment grade:
    III
  • Quality of in-place protection:
    P3
  • Free climb grade > required:
    6a > 5c
Summits, passes, lakes and cliffs:
Wetterhorn  3692m r
Access points:
french
italiangermanenglishspanishcatalanbasque

Approche

De la Grosse Scheidegg par traces vers le pied de la paroi jusqu'à une évidente goulotte qui mène à la première grande vire (cordes fixes ici). Prendre sur la vire a droite en suivant de cairns, on reste à plat. Dès que les 2 énormes dièdres sont bien visibles, descendre environ 50m pour éviter un éperon et remonter vers le dièdre de droite en choisissant le point plus facile pour franchir de petites barres (rester plutôt à gauche).
Remonter vers le centre du dièdre par un court pas d'escalade en cheminée (bout de corde fixe) et rejoindre une large vire très exposée pas bien visible du bas qui part vers la droite. La suivre sur 50m jusqu'à un spit, début de la voie (et dernier spit).

Itinéraire

L1: suivre la vire et remonter sur le fil du pilier jusqu'à 1 piton (4a)

L2: remonter 10m sur le fil (5c, pas délicat) puis 15m a droite faciles pour faire relais dans la grande fissure, piton exp. L1-2 peuvent être exposée à chutes de glace depuis le seracs en haut, attention!

L3: remonter la fissure (5a)

L4: remonter la fissure et prendre à droite sous le toit, pas athlétique stressant mais pas trop dur (bonne prise pour la main droite), bon relais (5b)

L5: suivre fissure/dièdre (5b)

L6: facile jusqu'à une vire (relais visible 10m plus haut) puis remonter à une écaille à droite (piton) et revenir à gauche dans une petite cheminée (5b)

L7: suivre un vague dièdre et faire un pas délicat a gauche (5c+) pour se rétablir sur une rampe facile et la suivre sur 15m jusqu'à un bon relais.

L7bis: large cheminée facile sur 20m (5a)

Attention: L5,6,7 et 7bis nous ont parues complétement differentes du topo qu'on avait (Keepwild) alors que tout le reste est assez précis....peut être une variante ?

L8: remonter vers le toit avec mousse et traverser avant sur la gauche sur 6m pour remonter vertical et passer à gauche d'un 2ème surplomb (6a). Ici nous sommes montés dans le 1er surplomb pour traverser plus haut, plus facile peut être mais rocher branlant (6a). Pitons dans les deux variantes

L9: monter a droite au plus simple (4a) jusqu'au pied de deux fissures et faire relais ici

L10: prendre la fissure de gauche sur 30m jusqu'à un relais assez pourri et incommode dans la fissure (5b)

L11: rester dans la fissure, franchir un petit surplomb jaune et continuer dans un diedre avec des magnifiques mouvements d’écart (5c). On n'a pas vu de pitons dans cette long mais ça se protège très bien.... faire relais au mieux dans le couloir en dessus en faisant attention au cailloux.

L12: remonter le couloir jusqu'à une bonne vire (III). Très bon emplacement de bivouac ici (2 personnes), plus de place avec un peu de travail

L13: à droite du mur orange et ensuite a gauche sur un mur gris (4b)

L14: aller a gauche du fil pour franchir au mieux 2-3 petit murs (4a), relais intermédiaire facultatif

L15: facile sur la gauche du fil, jusqu’à que ça devient vertical, relais sur plateforme à droite pas visible du bas (III).

L16: magnifique longueur , peut être la plus belle. Suivre le coté droit du fil, puis le fil même jusqu'à un surplomb. Ici traverser à gauche sur 5 met remonter une vague cheminée avec un pas d’adhérence en sortie (bien protégé). Beaucoup de pitons et bonnes fissures pour compléter (6a)

monter facilement à la Pargätzishulter. Bon emplacement de bivouac ici (2 places)

Ici il y a un relais en place dans l'entaille (désescalade possible) pour descendre sur le coté SW pour 8m jusqu’à un relais dans une niche pas visible du haut (2 pitons)

L17: remonter la fissure de gauche et rester dans le dièdre (5c), relais à faire

L18: passer à gauche d'un petit surplomb en restant dans le dièdre (pas délicat) et revenir en suite à droite jusqu'à à atteindre la base d'une dièdre (5c+)

L19: la fameuse "Pargätziverschneidung", dièdre en opposition de 25m avec un seul point (2 pitons rapprochés sur le coté droit, en proximité d'une banquette) et rien pour rajouter. Quoi dire, c'est plus facile de ce qu'il ne semble mais c'est pas du tout une promenade de santé. Pour le premier vaut mieux s'enlever le sac, coincements d’épaule utiles. 5b dans le topo.... courage :-)

L20: en théorie le crux mais finalement une de plus relax, très bien protegeable...., renfougne sur 4m dans une faille (le leader doit laisser le sac), rétablissement à l’extérieur et belle grimpe en fissure jusqu'à une gorge cheminée (6a, 40m, nous avons shunté en 2 long).

L21: suivre la fissure de droite (celle de gauche est plus dure, pitons dans les deux) puis revenir à droite et suivre au mieux le coté gauche d'un dièdre (pas délicats pas bien protegeables) qui mène sous un surplomb. Ne pas partir trop à gauche. Une fois sous le surplomb partir à droite sur une dalle facile (sangle blanche, relais à faire) (5c)

L22-23: rester à droite du pilier et revenir sur le fil, 60m (4a)
bon emplacement de bivouac ici (2 places)

L24-27: suivre le pilier et remonter au mieux les murs raides  (max IV)

L28: dalle grise à gauche di fil, suivre une mince fissure et faire relais a gauche d'un gendarme (5a)

L29: mur jaunâtre avec fissure, dur sur 5m (5b) puis facile jusqu'à une petite terrasse

L30: tout droit, rester à gauche d'un surplomb et revenir sur la gauche (expo) au dessus d'une fissure pour aller vers un petit surplomb en biais (renfougne) jusqu'à une belle terrasse sous un surplomb jaune (5b), relais tout à droite de la terrasse

L31: dernier petit surplomb, partir tout droit, une fois les pieds bien hauts il y a des bonne prises pour les mains (5b+), ne pas aller à droite, il semble mais c'est plus dur. Suivre une cheminée facile (IV) jusqu'au devaloir sommitale

env 150m de marche sur pierrier avec quelque pas de grimpe

L32-33: rester à droite de la gorge et suivre une bonne fissure sur env 60m (IV, pitons)

on débouche sur l’arête sommitale

Descente

Suivre l’arête facile jusqu'à un premier rappel d'env 15m qui nous dépose dans une gorge entre la 1ère et 2ème série de gendarme de la chaine du Scheideggwetterhorn.
Ici un bon relais sur cordelettes (cordelette rouge neuve en 2011) marque le départ des rappel du topo Keepwild (je ne les decris pas, car pas empruntés....)

Variante: nous avons continué et escaladé 1 gendarme sur le coté gauche, 1 rappel, encore 1 gendarme et marche sur l'arête (point culminant) pour descendre 2-3m avant le dernier gendarme. Ici rappel sur ancien piton (crochet rouillé et cordelette BD neuve). Le rappel dépose au pied d'une gorge étroite, ne pas descendre plus bas mais marcher face à la pente pour atteindre (30-40m) les pentes douces sous la selle entre Schedeiggwetterhron et Wetterhorn (emplacement de bivouac à la selle).

Ici descendre en marchant 50m à la verticale de la selle pour trouver le 1er rappel sous un rocher (1 piton, cordelette rouge). En 5 rappel plus ou moins bien équipés on rejoint le glacier. Le traverser, remonter à la Chrinne (50m) et chercher le départ des rappels (flèches rouges). En 3 rappels sur le petit glacier et en suivant les cairns en 45min à la Glecksteinhütte.

Remarks:

Long itinéraire, prévoir au moins 1 bivouac voir 2 (mais il y en a qui font à la journée....)

Gear:

Friends Camalot 0.3-3, 1 jeu de friends complet, 8 dégaines, marteau pour retaper , 2-3 pitons (pas vraiment utiles). 1 piolet marteau et 1 paire de crampons par cordée semblent être suffisants

External resources:
  • "Keepwild ! climbs" , très bon topo pour la montée (sauf L5-L7 ??) mais trop succint à la descente
  • Topo du British Alpine Club, trop flou et imprecis, pas utile
  • Topo du SAC, pas utilisé
Route history:

Ouvert le 4-5/08/1970 par P. Von Kanel et H.P-Trachsel.
A partir de la Pargätzishulter la voie était déjà parcorue en 1945 par J. Pargätzi et E. Krähenbühl

IndicatorMap is loading. Please wait.

No Picture is linked to this document

The text in this page is available under a Creative Commons CC-by-sa license.
The images associated to this page are available under the license specified in the original document of each image.
Version #7, date 3 October 2012