Mont Blanc de Cheilon: Traversée Arête E >> Arête SW

  • Activities:
  • Min / max altitude:
    2928m / 3869m
  • Elevation gain / loss:
    +1000m / -2250m
  • Altitude where difficulties start:
    3819m
  • Difficulties height:
    50m
  • Approach height:
    891m
  • Configuration:
    crest, ridge
  • Main facing:
    E
  • Route type:
    traverse
  • Duration:
    2 days
  • Global rating:
    AD
  • Commitment grade:
    III
  • Quality of in-place protection:
    P4
Summits, passes, lakes and cliffs:
Huts, usual bivis and valley accomodation:
Access points:
Arolla  1968m - r
french
italiangermanenglishspanishcatalanbasque

La traversée du Mont Blanc de Cheilon est une belle course de rocher au-dessus d'une puissante face nord. Il ne faut pas négliger les dangers glaciaires.

Montée

Elle est ici décrite depuis les Vignettes.

De la cabane des Vignettes (3157m), monter au Pigne d'Arolla, puis descendre en direction de la cabane des Dix, passer le mur de la Serpentine (crevasses), puis, au lieu de continuer de descendre en direction de la cabane des Dix, tourner à l'W pour rejoindre le col de la Serpentine (3547m) (2h30'-3h depuis les Vignettes).

Du col de la Serpentine, gravir la pente de neige (large arête) qui conduit au sommet E d'hiver (3819m). Jusqu'à ce point, l'itinéraire est en neige.

L'arête qui relie le point 3819 au sommet du Mont Blanc de Cheilon se compose d'un gendarme à descendre (éventuellement par un rappel de 15 ou 20m, suivant l'ancrage choisi - sangles et cordelettes en place) ou contourner par la gauche en montant, d'un collet, de deux cornes (bon rocher, III), d'un second collet et finalement d'une arête de blocs (globalement solides) bruns, puis gris (moins solides), puis rougeâtres. (2h30'-3h du col de la Serpentine).

Descente

Du sommet, désescalader l'arête SW jusqu'au collet neigeux (point 3781) précédant le sommet SW d'hiver (point 3827). Pour la suite, plusieurs possibilités de descente :
- par l'arête WNW jusqu'au col de Cheilon,
- par le couloir W (pente raide parsemée de rimayes) que l'on atteint par la droite au sommet de la partie supérieure de l'arête WNW,
- par la voie normale du sommet SW d'hiver (point 3827), en longeant la base de l'arête issue de la Ruinette (parcours glaciaire crevassé, exposé aux chutes de pierres puis de séracs).

Dans les deux derniers cas, on rejoint le col de Cheilon à droite, puis le refuge de Cheilon par le glacier homonyme et sa moraine latérale en rive gauche du glacier.

Remarks:
  • Traversée esthétique, qui se fait usuellement dans le sens décrit. La course peut aussi bien être réalisée en traversée de la cabane des Vignettes vers la cabane des Dix qu'en boucle depuis la cabane des Dix. Dans le second cas, on gagne environ une heure à la montée.
  • Bon rocher sur le fil des arêtes E et SW.
  • Cheminement évident dans la partie rocheuse de l'itinéraire.
  • Attention à ne pas faire effondrer les corniches du sommet E d'hiver (point 3819), qui déversent au-dessus de la face N.
  • On peut passer de l'arête E à l'arête SW sans passer par le sommet, via des couloirs de neige et le glacier de la Serpentine.
  • Sur l'arête SW, on ne gravit que le premier pic du "gendarme", bifide. De même, on contourne usuellement la seconde corne par la gauche. La dernière envolée avant le sommet se fait plus facilement juste à gauche du fil.
Gear:

Prévoir quelques coinceurs et anneaux.

External resources:
Hochtouren Topoführer Walliser Alpen - Silbernagel, Wullschleger - 2010
IndicatorMap is loading. Please wait.

No Picture is linked to this document

The text in this page is available under a Creative Commons CC-by-sa license.
The images associated to this page are available under the license specified in the original document of each image.
Version #11, date 28 July 2012