, Lagginhorn : Arête S

Contributeurs :
Itinéraires :
Lagginhorn : Arête S
  4010m  +900m (510m)    S     AD- III P3 3c
Sommets, cols, lacs, falaises :
Lagginhorn  4010m
Lagginjoch  3499m
Refuges, gîtes, bivouacs :
Accès :
Hohsaas  3100m -
Kreuzboden  2397m -
  • Activités :
  • Altitude maximale :
    4010m
  • Dénivelé :
    +900m
  • Altitude de l'accès :
    3140m
  • Conditions de terrain :
    excellentes
  • Glacier :
    bouché - passage sans problème
  • Trace :
    bonne
  • Fréquentation :
    très fréquenté
  • Refuge :
    ouvert gardé
  • Remontées mécaniques :
    ouvertes
français
italienallemandanglaisespagnolcatalanbasque
Conditions de terrain, équipement et qualité du rocher rencontrés (approche, voie, et à proximité) :
  • Accès au Lagginjoch : idem que 3 jours plus tôt. A noter une grosse chute de pierres descendue de l'arête N du Weissmies et qui a balayé l'itinéraire d'accès au col par la rive gauche du glacier : certaines cordées ont du la voir passer de pas loin !
  • Arête S : le rocher est pas mal fracturé mais reste généralement franc, escalade facile mais agréable, quelques passages plus techniques par moment (ressauts raides, dalles, petits dévers faciles, rasoirs, désescalade) et un peu de navigation pour optimiser le passage. On note quand même pas mal de traces de passage (griffures de crampons). Pour éviter le rappel du grand gendarme peu avant le sommet (pas trop inspiré par la désescalade directe ! en fait j'ai pas du regardé du bon côté), on a contourné le gendarme par le versant E : bon rocher au début puis terrain sableux pourri avant de traverser et de remonter à la brèche. En fait si j'avais mieux lu le topo c2c, on aurait du traverser plus haut...
  • Descente par la voie normale : RAS, rocher sec, en fait il y a un sentier de haut en bas, il suffit de suivre le sentier puis les cairns/marques rouges quand il est moins évident. Encordement pas nécessaire. Au lieu de bifurquer vers le glacier à mi-arête, on a suivi presque intégralement l'arête W avant de rejoindre à droite la moraine du Tälligletscher, ramenant à la Weissmieshütte puis à Kreuzboden.

Fréquentation : 15 personnes sont arrivées devant nous au Lagginjoch. Du coup au début ça a été un peu la course pour doubler et alterner sereinement la tête avec 2 cordées évoluant à la même vitesse que nous.

Les autres conditions le même jour dans le même massif.

Météo observée :

Grand beau, chaud (grimpe en t-shirt). Pas de vent.

Heure de départ / horaire :

Hohsaas : 8h20, Lagginjoch : 9h, sommet 12h, 2h15 pour redescendre à Kreuzboden par la voie normale

Commentaires sur l'accès routier ou TC :

Hohsaas : tarif normal 38 CHF AR, 19,50 avec carte 1/2 CFF

Commentaires personnels :

Alex : L'arête S est très ludique et donne un point de vue magnifique sur le Weissmies. C'est pas très difficile mais ca reste assez long. On évoluait généralement les anneaux à la main (pas d'assurage) ou à 10m d'intervalle dans les passages plus délicats (suffisant pour assurer). Assurage généralement sur becquets et sangles, parfois mis qq friends/coinceurs.

Vu le carton en début de saison et les commentaires un peu alarmistes :) de sorties précédentes, on psychotait un peu sur cette voie normale pour la descente. En fait c'est de la rando sur sentier. On a vu personne encordé et souvent des gens seuls avec des batons de marche... Le PD du topo me semble largement surcoté, en tous cas avec les conditions actuelles. T5/T6 ?
Effectivement il y a pas mal d'éboulis et donc des risques de faire tomber des pierres. D'ailleurs lors d'une pause, on a entendu un gros grondement sourd. Après qq secondes d'incompréhension, on a détalé pour se planquer derrière des rochers : une grosse chute de pierres, mais qu'on a pas vu passer, apparemment elle est tombée plus vers le glacier. La descente intégrale de l'arête est intéressante est facile à suivre (cairns, traces).

Yannick : Une jolie arête sur du bon rocher en général (merci aux nombreux passages), jamais difficile et même assez ludique notamment sur la fin. Une course certainement accessible au plus grand nombre. En l'état, la descente par la voie normale revient à suivre un sentier d'altitude. Je conseille de suivre l'arête jusqu'au bout pour éviter de plonger vers le glacier à cause des chutes de pierres.

Cliquez dans le coin supérieur droit des vignettes pour afficher la page de l'image, ou dans le coin supérieur gauche pour afficher l'image à sa taille originale.

Le texte de cette page est disponible sous licence Creative Commons CC-by-nc-nd.
Les images associées à cette page sont disponibles sous la licence précisée sur le document d'origine de chaque image.
Version n°0 du 21 août 2012