Aller à

C'est ça, l'évolution....

#1 14-07-2012 09:39:56

ccc
Invité

C'est ça, l'évolution....

Aujourd'hui, Simond, marque phare de la vallée de Chamonix, est la propriété des familles Mulliez (Auchan) et Leclerc, actionnaires majoritaires du groupe Oxylane, dont fait partie Décathlon, qui a racheté Simond.....
Complexe, n'est-il pas ?
Il est où, le temps où Claudius simond travaillait d'arrache-pied dans sa forge et vendait sa production en direct ? très loin, sans doute....

Il y a 2 façons de considérer les choses :

1 : en achetant Simond, j'engraisse les plus grosses fortunes de France, au détriment des petits fabricants et distributeurs, et je suis le complice indirect d'une mainmise croissante des plus gros sur les plus petits.

2 : en achetant Simond, je bénéficie de couts de production et donc de prix de vente réduits. Je contribue à la pérennité de la société mère qui, grâce à Decat, est restée en vie....

Il y a de quoi réfléchir, en achetant un piolet ou une paire de chaussons.... Un vrai cas de conscience..... :rolleyes:

#2 14-07-2012 09:54:15

J2LH
Membre
Courriel

Re: C'est ça, l'évolution....

Il ne faut peut être pas voir un acte militant derrière chaque achat. On peut acheter chez Décathlon simplement parce que les produits sont bons.


L'escalade en salle est à l'escalade ce que le cheval d'arçon est à l'équitation

#3 14-07-2012 10:01:35

Kieran
Membre
Courriel

Re: C'est ça, l'évolution....

J2LH a écrit :

Il ne faut peut être pas voir un acte militant derrière chaque achat. On peut acheter chez Décathlon simplement parce que les produits sont bons.

Oui, bien sûr. Le plus important, c'est finalement le produit qu'on achète.
Mais on peut aussi avoir cette démarche militante lors de nos achats, et privilégier par exemple le "tout français" ou autre chose.

#4 14-07-2012 10:02:13

Euhhhhhh
Invité

Re: C'est ça, l'évolution....

ccc a écrit :

ou une paire de chaussons..

Simond n'a jamais fait des chaussons. C'est, bien évidement, les chaussons Quechua mis au couleur de la marque Simond.

Simond est simplement devenu la marque montagne d'Oxylane/Décathlon.
Pour faire simple, Quechua est la marque de la randonné. Tribord est la sport d'eau. Simond est la marque de la montagne.
C'est un simple jeux d'étiquette et de marketing qui ne préfigure en aucun cas l'origine et la qualité (ou non qualité) des produits.

#5 14-07-2012 10:04:31

Kieran
Membre
Courriel

Re: C'est ça, l'évolution....

Oui, en effet Simond ne fabrique ni de chaussons, ni des sacs à dos. Il a vendu son nom commercial, et à ce titre autorise le propriétaire à l'utiliser dans des produits dérivés. Cela va sans dire

#6 14-07-2012 10:45:55

Euhhhhhh
Invité

Re: C'est ça, l'évolution....

ccc a écrit :

Il a vendu son nom commercial,

Il a vendu la marque.  ;)

ccc a écrit :

et à ce titre autorise le propriétaire à l'utiliser dans des produits dérivés. Cela va sans dire

Il est possible que les casques, sacs, chaussons et autres chaussures "Simond" (ex Quechua) soit imputé sur le compte de résultat de Simond.
A moins de travailler chez Simond/Décathlon, il est quasi impossible de connaitre très précisément la stratégie. Tout est possible.

#7 14-07-2012 12:15:46

J2LH
Membre
Courriel

Re: C'est ça, l'évolution....

ccc a écrit :

Mais on peut aussi avoir cette démarche militante lors de nos achats

Bien sûr, c'est un critère important.


L'escalade en salle est à l'escalade ce que le cheval d'arçon est à l'équitation

#8 16-07-2012 11:54:02

Re: C'est ça, l'évolution....

C'est tout bon pour Simond (et ses employés), enfin de l'argent pour faire de l'innovation, plus grande distribution des produits, diversification...

Sauf si décath choisit de se "débarasser" de Simond et de ne finalement garder que le nom...

C'est un peu particulier quand meme car à ma connaissance toutes les autres marques décath (Quechua,...) sont des marques créées pas Décath et non rachetées.

#9 16-07-2012 12:38:01

Reflexion
Invité

Re: C'est ça, l'évolution....

ccc a écrit :

Il y a de quoi réfléchir, en achetant un piolet ou une paire de chaussons.... Un vrai cas de conscience..... :rolleyes:

Pour aider à cette réflexion, un article ici : articles/345095/fr/marques-de-materiel- … -en-france

Plus cet article collaboratif sera enrichi par des contributeurs, plus il sera fiable et complet et plus ta réflexion sera aidée ! :)

#10 16-07-2012 14:28:17

Re: C'est ça, l'évolution....

Je pense qu'il faut différencier les produits "Simond" des produits "Quechua-Simond", en effet, comme dit plus haut, Simon n'a jamais fait de Simond ni de cordes, par contre Quechua n'a jamais fait de piolets mousquetons ou autres (directement j'entends).

De ce fait quand tu achètes une paire d'anaconda cup je pense que tu fais travailler la boite Simond, et quand tu achètes un sac à 22 euros, tu fais travailler des .... je sais plus, j'ai coupé l'étiquette... chinois ou taïwanais surement.

Les grands gagnants dans l'histoire sont bien sur Décathlon, Oxylane... dans tous les cas tu achètes chez eux (pour les achats précités j'entends).


Peu importe la couleur de vos chaussures, l'essentiel est qu'elles vous emmènent  loin.

#11 16-07-2012 14:42:04

mémoire courte
Invité

Re: C'est ça, l'évolution....

il faudrait aussi se rappeler que simond a eu à son catalogue il y a qqes années des cordes, des baudriers, des friends...

et quand quechua avait à son catalogue des dégaines et autres, il étaient fabriqué de la même manière que pour beaucoup d'autres marques (camp par exemple) : en sous traitance.   mais avec une particularité : ils étaient fabriqués en france.

grimpzen a écrit :

Les grands gagnants dans l'histoire sont bien sur Décathlon, Oxylane...

et surement aussi les employés de simond : il ne faudrait pas oublier que simond perdait de l'argent avant son rachat, et que le groupe wichard voulait s'en séparer. simond ne volait plus de ses propres ailes depuis lontemps..

#12 16-07-2012 14:50:04

Reflexion
Invité

Re: C'est ça, l'évolution....

grimpzen a écrit :

Je pense qu'il faut différencier les produits "Simond" des produits "Quechua-Simond", en effet, comme dit plus haut, Simon n'a jamais fait de Simond ni de cordes, par contre Quechua n'a jamais fait de piolets mousquetons ou autres (directement j'entends).

De ce fait quand tu achètes une paire d'anaconda cup je pense que tu fais travailler la boite Simond, et quand tu achètes un sac à 22 euros, tu fais travailler des .... je sais plus, j'ai coupé l'étiquette... chinois ou taïwanais surement.

Les grands gagnants dans l'histoire sont bien sur Décathlon, Oxylane... dans tous les cas tu achètes chez eux (pour les achats précités j'entends).

Si tu achètes du matos Simond en juillet 2012, tu fais travailler une usine en France (la même qu'avant pour Simond) appartenant à un groupe, Oxylane, qui conduit une certaine politique de développement économique. L'historique d'Oxylane et de ses dirigeants nous démontre que la politique conduite est favorable à la délocalisation (l'étiquette que tu as coupé).

En achetant du matos Simond tu favorises donc cette politique (que tu sois militant ou non, l'argent n'a pas d'odeur paraît-il) car ton argent revient aux "grands gagnants" qui la conduise. Pour le futur, tu ne peux donc pas prévoir la localisation de l'usine qui fabriquera les mousquetons vendus sous la marque Simond.

Normalement, après un tel discours on doit répondre (et c'est de toute beauté !) : "oui bon bin, tu préfères quoi ?!? Que Simond n'existe plus ou qu'il soit racheté par Oxylane !?! En attendant, Oxylane a sauvé la boîte et sauvegardé les emplois !"

Et c'est à ce moment qu'il n'est plus utile de discuter ! :)

#13 16-07-2012 17:42:22

Matt
Invité

Re: C'est ça, l'évolution....

L'intention est louable mais il n'y a pas de solution simple.

Même pour Décathlon qui est souvent considéré ici comme le "grand satan" du capitalisme : son modèle a beaucoup reposé sur la délocalisation de la production mais la situation n'est finalement pas différente en France de ce qu'elle est en Grande-Bretagne où il n'y a pas de chaine équivalente.
La situation aujourd'hui c'est que Décathlon a largement contribué a élargir le marché de l'outdoor et du sport.
Il crée des emplois dans ses différents sièges (ingénieurs, designers) et centres logistiques qui ne seraient pas en France si Decathlon avait été allemand par exemple.
Sur la partie magasins c'est plus compliqué : il crée aussi des emplois mais c'est en partie au détriments des petits magasins. Quelle est la balance entre les deux difficile à dire (mais c'est pareil pour toutes les grandes surfaces et ça semble inéluctable).
Et en tous cas même, si ça fera hurler certains, je suis admiratif devant la réussite de cette boite.

Le fait qu'ils aient sauvé Simond est une bonne chose si l'usine française est maintenue voire développée sur le long terme (ça sera à surveiller)

Sinon en ce qui me concerne quand je trouve un produit fabriqué en France qui me convient, c'est celui que j'achète même si c'est un peu plus cher (par exemple Cilao, Triple Zéro, Dynastar made in Sallanches,...) Mais c'est vrai que ça n'arrive pas souvent !

Ah oui comme c'est d'actualité... j'ai le même raisonnement avec ma voiture et là je trouve que c'est vraiment pas compliqué de trouver une voiture de bonne qualité et pas trop chère fabriquée en France !

#14 16-07-2012 18:26:42

Reflexion
Invité

Re: C'est ça, l'évolution....

Matt a écrit :

Le fait qu'ils aient sauvé Simond est une bonne chose si l'usine française est maintenue voire développée sur le long terme (ça sera à surveiller)

D'accord, mais sur quoi te bases-tu pour espérer cela ? Si tu regardes l'histoire d'Oxylane elle tend à te dire que tu vas te tromper. Et si tu te trompes, cela veut dire qu'on utilise quelques année le savoir faire de Simond en laissant l'usine en France, le temps de former de la main d’œuvre étrangère bon marché dans un pays à bas salaire... Croire que c'est "une bonne chose" car l'usine sera maintenue en France, pourquoi pas, mais donne des raisons d'y croire...

Matt a écrit :

La situation aujourd'hui c'est que Décathlon a largement contribué a élargir le marché de l'outdoor et du sport.
Il crée des emplois dans ses différents sièges (ingénieurs, designers) et centres logistiques qui ne seraient pas en France si Decathlon avait été allemand par exemple.
Sur la partie magasins c'est plus compliqué : il crée aussi des emplois mais c'est en partie au détriments des petits magasins. Quelle est la balance entre les deux difficile à dire (mais c'est pareil pour toutes les grandes surfaces et ça semble inéluctable).
Et en tous cas même, si ça fera hurler certains, je suis admiratif devant la réussite de cette boite.

Qu'il y ait des emplois crées grâce au groupe Oxylane, c'est certain.

Pour ma part je ne pourrais pas être admiratif d'une entreprise qui, pour arriver à une telle "réussite", fait travailler et gens et fabrique des produits dans des pays ayant des normes sociales et environnementales qui ne seraient pas acceptable en France.
Acheter un produit fait dans ces conditions c'est accepter (et favoriser, on donne de l'argent pour cela) que des gens travaillent dans des conditions qu'on accepterait pas pour soi même ou sa famille. C'est aussi accepter que l'environnement de ces pays soit mis à mal par la pollution induite par la fabrication du produit d'une manière qu'on accepterait pas en France pour son chez soi.

Pour acheter ce produit il faut donc se dire que les aspects que je viens de décrire sont acceptables car cela crée en France des emplois d'ingénieurs, de designers ou de vendeurs. Ou alors se dire que c'est inéluctable... et donc vivre une vie ou les choses sont inéluctables... ou encore ne pas s’intéresser à la question, c'est plus simple. C'est un choix, respectable comme tout choix.

Je n'ai aucun problème avec Décathlon ou un "grand satan" en particulier ! Je ne suis juste pas admiratif de la "réussite" des familles Mulliez et Leclercq. Je suis plutôt admiratif du gars qui refuse de délocaliser ses usines et de céder à l'air du temps... Du gars qui se dit qu'il ne fera pas faire aux "autres petits gars du sud" ce qu'il n'oserait demander à un français... Oh putain, ça donne un air de gifle et de joue qu'il faut tendre tout ça !!

#15 16-07-2012 21:57:19

Matt
Invité

Re: C'est ça, l'évolution....

Reflexion a écrit :

D'accord, mais sur quoi te bases-tu pour espérer cela ? Si tu regardes l'histoire d'Oxylane elle tend à te dire que tu vas te tromper. Et si tu te trompes, cela veut dire qu'on utilise quelques année le savoir faire de Simond en laissant l'usine en France, le temps de former de la main d’œuvre étrangère bon marché dans un pays à bas salaire...

- dans l'histoire d'Oxylane c'est la première fois à ma connaissance qu'ils rachètent une marque et un site de production, donc tu ne peux pas regarder l'histoire pour en tirer une conclusion...
- le chiffre d'affaire de Simond était de l'ordre de 2 millions d'€ avant le rachat  (Oxylane = 6,5 milliards d'euros) c'est infinitésimal
- pour moi ils ont racheté uniquement pour bénéficier du prestige de la marque en France et ce prestige est lié au fait qu'il y ait une usine française. Même si à terme elle ne produirait qu'une petite partie de la gamme Simond ils auront plus à perdre qu'à gagner à fermer l'usine. Un peu comme Dynastar met en avant le made in Sallanches même si beaucoup de skis sont fait ailleurs.
Maintenant l'avenir le dira...

Un bout d'info ici...

Reflexion a écrit :

Je suis plutôt admiratif du gars qui refuse de délocaliser ses usines et de céder à l'air du temps...

Le problème n'est pas de refuser ou de céder. Le problème c'est d'arriver à produire un produit qui se vend. Dans certains domaines c'est possible, dans d'autres comme le textile ou la chaussure bas de gamme c'est mission impossible. Et si tu n'y arrive pas tu coule comme l'on fait la plupart des boites textiles française.

#16 16-07-2012 22:57:01

Reflexion
Invité

Re: C'est ça, l'évolution....

Matt a écrit :

- dans l'histoire d'Oxylane c'est la première fois à ma connaissance qu'ils rachètent une marque et un site de production, donc tu ne peux pas regarder l'histoire pour en tirer une conclusion...
- le chiffre d'affaire de Simond était de l'ordre de 2 millions d'€ avant le rachat  (Oxylane = 6,5 milliards d'euros) c'est infinitésimal
- pour moi ils ont racheté uniquement pour bénéficier du prestige de la marque en France et ce prestige est lié au fait qu'il y ait une usine française. Même si à terme elle ne produirait qu'une petite partie de la gamme Simond ils auront plus à perdre qu'à gagner à fermer l'usine. Un peu comme Dynastar met en avant le made in Sallanches même si beaucoup de skis sont fait ailleurs.
Maintenant l'avenir le dira....

Ok, l'histoire n'était pas un bon argument. Et ta démonstration concluant sur l'intérêt pour Oxylane de garder l'usine est France semble pouvoir tenir (je ne suis pas très calé sur les stratégies de développement des grosses firmes).
Je partage donc ton point de vue. On achète une usine non pas pour ce qu'elle fait mais pour bénéficier du prestige d'une marque... On est loin de la fabrication de mousqueton pour des alpinistes, on est dans les gros sous... Dynastar, qui est tenu par des australiens désormais (Macquarie Group), est un autre bon exemple ... et qui sera sûrement revendu dans quelques temps au gré de sa rentabilité... Ha bon on parle de ski ?
La question, est-ce donc "une bonne chose" que l'usine de Simond soit tenu par une firme se comportant de la sorte, reste.

Matt a écrit :

Le problème n'est pas de refuser ou de céder. Le problème c'est d'arriver à produire un produit qui se vend. Dans certains domaines c'est possible, dans d'autres comme le textile ou la chaussure bas de gamme c'est mission impossible. Et si tu n'y arrive pas tu coule comme l'on fait la plupart des boites textiles française.

C'est là ou on tombe dans le caractère inéluctable ou non de la chose. Il existe des entreprises qui sont dans le textiles et qui produisent en France, si tu lis le doc : articles/345095/fr/marques-de-materiel- … -en-france tu en trouveras. C'est minoritaire, c'est à la marge, ça on en est tout les deux convaincus, mais ça existe et les entreprises tournent, donc c'est possible. Il n'y a pas de recette pour cela, certains tentent de trouver un produit un peu spécifique, de ne pas forcément vouloir faire de la grosse production, de communiquer sur le "fabriqué en France".
Tous ont l'air de jouer la carte de la qualité. Est ce que la chaussure bas de gamme est souhaitable ?

Pour que ces entreprises fonctionnent ils faut effectivement que les gens leurs achètent leurs produits. C'est là ou l'intérêt de boycotter une marque au profit d'une autre prend tout son sens il me semble. Chaque achat est un vote pour une politique que l'on souhaite voir mise en œuvre dans l'entreprise.

J’achète une paire de chausson Simond, je donne une voie pour les idées défendues par des personnes qui achètent une usine pour s'attirer son prestige. J'achête une paire de chausson Canin je donne une voie à un artisan passionné qui fabrique des chaussons.

Le discours qui consiste à dire que c'est difficile d'arriver à produire et vendre un objet en France est réaliste pour bien des domaines. Mais quelle est l'idée derrière ce discours ? Si ce discours sert à porter l'idée que le cours des choses est inéluctable, on tombe dans l'immobilisme, toutes les délocalisations sont justifiées et on peut alors effectivement être impressionné par la prétendue réussite de personne réussissant à faire beaucoup d'argent à coup de vente et rachat d'usine.

Je suis d'accord avec toi sur le fait qu'il n'y a pas de solution simple. Mais si la conclusion finale est de ne surtout rien faire face aux difficultés, je trouve ce discours dangereux.

#17 16-07-2012 23:55:08

Re: C'est ça, l'évolution....

J'ai jeté un coup d'oeil l'autre jour sur les catalogues de chez Expe. J'ai le 2011 et le 2012, ca me fait de la lecture dans les chiottes. Donc je regarde mes catalogues et ohhh ! surprise ! les prix Simond ont fortement baissé depuis un an, de l'ordre de 10 à 20% pour certains crampons ou piolet!! là ou Black Diamond et Grivel augmentent à un rythme plus rapide que l'inflation, il semblerait que Simond rende ses produits moins chers ? est-ce spécifique à Expé ? ou une tendance général chez tous leurs revendeurs ?

#18 17-07-2012 10:37:16

Alexis
Membre
Courriel

Re: C'est ça, l'évolution....

Gros Minet a écrit :

J'ai jeté un coup d'oeil l'autre jour sur les catalogues de chez Expe. J'ai le 2011 et le 2012, ca me fait de la lecture dans les chiottes. Donc je regarde mes catalogues et ohhh ! surprise ! les prix Simond ont fortement baissé depuis un an, de l'ordre de 10 à 20% pour certains crampons ou piolet!! là ou Black Diamond et Grivel augmentent à un rythme plus rapide que l'inflation, il semblerait que Simond rende ses produits moins chers ? est-ce spécifique à Expé ? ou une tendance général chez tous leurs revendeurs ?

Je suppose pour être dans un magasin qui ne vend plus Simond depuis le rachat : "pour ne pas nourrir les bleus" comme ils disent ici, que Simond a perdu une partie de ses distributeurs (sans vraiment gagner les enseignes décathlon qui était déjà distributrices) et a du baisser ses prix pour continuer à être distribué chez Expé par exemple.

Lors du rachat, il faut se rappeler de la vente fracassée du Vieux Voleur sur les produits Simond. Aujourd'hui, on ne trouve plus de Simond au Vieux (sauf anecdotiquement ...).
Certains produits ont été vendus à perte. J'ai acheté un piolet en titane au Vieux pour mois de 100€, alors que Simond le produisait pour 120€ environ (et le piolet était vendu dans les 300€ en magasin).

La raison de la baisse est peut-être là ... Pour pouvoir vendre, ils ont baissé. Peut-être est-ce autre chose.

Alexis

#19 17-07-2012 11:03:42

Reflexion
Invité

Re: C'est ça, l'évolution....

Alexis a écrit :

Je suppose pour être dans un magasin qui ne vend plus Simond depuis le rachat : "pour ne pas nourrir les bleus" comme ils disent ici, que Simond a perdu une partie de ses distributeurs (sans vraiment gagner les enseignes décathlon qui était déjà distributrices) et a du baisser ses prix pour continuer à être distribué chez Expé par exemple.

Lors du rachat, il faut se rappeler de la vente fracassée du Vieux Voleur sur les produits Simond. Aujourd'hui, on ne trouve plus de Simond au Vieux (sauf anecdotiquement ...).
Certains produits ont été vendus à perte. J'ai acheté un piolet en titane au Vieux pour mois de 100€, alors que Simond le produisait pour 120€ environ (et le piolet était vendu dans les 300€ en magasin).

La raison de la baisse est peut-être là ... Pour pouvoir vendre, ils ont baissé. Peut-être est-ce autre chose.

Alexis

Il paraît logique que le vieux campeur boycotte les produits d'Oxylane. Décathlon et le Vieux sont concurrent.
Les autres distributeurs, comme ton magasin, ont également un intérêt à boycotter ces produits.
Pourquoi expé, également concurrent de Décathlon et du Vieux campeur, ne le fait pas ?

#20 17-07-2012 11:21:27

Re: C'est ça, l'évolution....

j'ai encore vérifié, certains crampons sont passé de 149 à 129€, d'autres de 89 à 69€, là ou les Black D ont tous pris 10€ en moyenne. C'est moins flagrant sur les piolets mais la tendance est à la baisse.
curieux, d'autant que certains articles ont fortement augmenté depuis le relookage Simond : la tente Bionnassay T3 est à 329€ alors que dans mes souvenirs, elle était à 220 ou 230€ l'année dernière...