Aller à

Relais grande voie

#1 12-09-2006 10:53:58

sheer kan
Invité

Relais grande voie

Bonjour,
J'aimerais me mettre aux grandes voies falaises et aimerais avoir un avis sur le type de relais à utiliser. Je pensais relier les 2 points avec une sangle et 2 mousquetons à vis, être vaché à l'un de ces mousquetons grâce à un cabestan.

L'assurage se ferait à l'aide d'un reverso au pontet, avec point de renvoi sur la sangle grâce à un 3e mouskif à vis que j'ai pris soin de vriller sur le brin supérieur de la sangle.

Qu'en pensez vous ?

#2 12-09-2006 11:08:01

unCplus à vue de nez
Invité
Courriel

Re: Relais grande voie

si le relais n'est pas triangulé, la sangle c'est bien. pour te vacher, le cabestan c'est parfait car c'est réglable. moi je me vache sur les 2 points même si je triangule avec la sangle.

tu peux aussi faire un relais uniquement avec la corde (dans le cas d'une cordée réversible) : un cabestan sur chaque point, le point le plus haut tu le relies avec ton brin de corde avec celui du bas par une queue de vache et tu assures sur le point bas.

si tu n'as jamais fait les manipes au relais c'est mieux de te faire "guider" par quelqu'un qui a de l'expérience dans le domaine.

bonne grimpe.

#3 12-09-2006 11:26:01

Paul G
Invité
Courriel

Re: Relais grande voie

Perso, j'aime bien les relais en Y ou la défaillance d'un point ne provoque aucun choc.
Avec une sangle, l'assurage va glisser juqu'à se retrouver au bout. Donc choc sur le point 2, et risque de lacher la corde si l'assureur se fait surprendre.

Si vous grimpez en réversible, le mieux est effectivement d'utiliser la corde. Tu laisses une bonne boucle entre les 2 points, tu fais un noeud en huit au milieu. Tu peux alors y mettre ton reverso, et t'y vacher directement.
Tu peux aussi n'y mettre que le reverso, et être vaché par la corde directement aux 2 points du relai.

#4 12-09-2006 12:42:09

sheer kan
Invité

Re: Relais grande voie

merci pour les conseils, par contre, ça veut dire koi "grimper en reversible" ?
Et quelle est la marche à suivre chronologique des manips pour le relais "avec la corde" ?

#5 12-09-2006 13:21:25

J2LH
Invité
Courriel

Re: Relais grande voie

Ca dépend du relais, si les points sont à priori bétons tu peux te contenter de les relier sans trianguler avec par exemple un mousqueton dans chaque point et un cabestan avec la corde sur chacun de ces mousquetons. Ensuite tu peux utiliser les mousquetons ou directement les points pour te vacher et installer ton système d'assurage

Si les points sont douteux il faut trianguler avec comme tu le décris un sangle passée dans des mousquetons fixés aux points. Il faut faire une petite boucle dans la sangler et y passer un mouqueton que tu utilises pout tes manips et il peut être nécessaire de faire un noeud sur la sangle pour éviter les chocs trop important sur le point restant en cas de rupture de l'autre.

> L'assurage se ferait à l'aide d'un reverso au pontet, avec
> point de renvoi sur la sangle

A faire uniquement sur un relais béton, sinon il est nettement préférable de placer le Reverso en position autobloquante la force exercée sur le relais va alors être 2 fois moins importante.

#6 12-09-2006 14:00:05

J2LH
Invité
Courriel

Re: Relais grande voie

sheer kan a écrit:

> merci pour les conseils, par contre, ça veut dire koi "grimper
> en reversible" ?

Celui qui était second fait la longueur suivante en tête ainsi les deux coéquipiers grimpent en tête alternativement.

#7 12-09-2006 14:00:20

Paul G
Invité
Courriel

Re: Relais grande voie

sheer kan : "ça veut dire koi "grimper en reversible" ?

Ca veut dure que le 2nd continue après le relai, et devient donc 1er. Au relai suivant, les rôles s'inversent. Ca permet aux 2 grimpeurs d'être en tête, ca simplifie les manoeuvres au relai (le tas de corde est dans le bon sens), et ca va + vite.

sheer kan : "Et quelle est la marche à suivre chronologique des manips pour le relais "avec la corde" ?"

Perso, je suis partisan de trianguler tout le temps. Ca ne coûte pas + cher, ca ne prend pas + de temps.

Un exemple de chronologie, pour une corde à 2 brin (vert et rouge, pour les différencier)

1) Tu mets un mousqueton à vis sur point 1

2) Tu te vaches par un cabestan, avec le brin vert de la corde (plutôt long, ce sera + facile pour assurer)

2bis) Tu peux crier "vaché" à ton équipier

3) Tu mets un autre mousqueton, si possible en poire (pour qu'il y ait de la place !), sur le point 2

4) Tu te vaches avec brin rouge sur ce mousqueton (plutôt long aussi)

5) Tu reprends brin vert, tu laisses 2m de mou, et tu fais un cabestan sur point 2 (le mousqueton poire accueille donc 2 cabestans)

6) Tu fais un noeud en huit au milieu des 2m du brin vert

7) Tu installe ton reverso sur la boucle du huit

8) Tu tires le mou

9) Tu mets la corde dans ton reverso

10) Tu assures en laissant alternativement tomber une boucle à droite et une boucle à gauche, pour ne pas qu'une nouille aille se coincer 5m + bas.

11) Qd ton équipier arrive, il se vache sur la boucle du huit

12) Tu places le réverso à ton baudrier

12bis) Si le relai est "béton" (gougeons), tu peux placer une dégaine de renvoi sur l'un des points, qui va servir de renvoi, au moins le temps que ton équipier mette sa 1ère dégaine.
Si tu es sur coinceur, il vaut mieux ne rien mettre, mais il vaut mieux aussi ne pas tomber à ce moment là (le fameux "facteur 2" !)

13) Le 2nd se dévache, passe en tête, et place une dégaine dès que possible

Etc...

#8 12-09-2006 14:01:00

sheer kan
Invité

Re: Relais grande voie

ok, par contre je viens de lire sur un site qu'une sangle est "statique" et qu 'il vaut peut être mieux utiliser la corde, ou , supposition personnelle, une boucle faite avec corde dynamique.

#9 12-09-2006 14:06:13

J2LH
Invité
Courriel

Re: Relais grande voie

sheer kan a écrit:

> ok, par contre je viens de lire sur un site qu'une sangle est
> "statique" et qu 'il vaut peut être mieux utiliser la corde, ou
> , supposition personnelle, une boucle faite avec corde
> dynamique.

C'est pas faux.

#10 12-09-2006 16:40:18

sheer kan
Invité

Re: Relais grande voie

Désolé Paul G, mais je n'ai qu'une corde à simple pour l'instant, peux tu me ré expliquer la manip chrono avec ce type de corde ?

#11 12-09-2006 16:43:06

unCplus à vue de nez
Invité
Courriel

Re: Relais grande voie

il serait judicieux de te la faire expliquer en "vrai".

#12 12-09-2006 17:26:57

matthieu
Invité
Courriel

Re: Relais grande voie

J'ajouterais que le point de renvoi est indispensable que le relais sois pourri ou béton (à moins de réussir à placer une protection sans quitter le relais). En cas de chute du premier de cordée, sans point de renvoi, on se retrouve pendu à la plaquette du second. Et là on n'est pas dans la merde...

#13 12-09-2006 17:38:00

Paul G
Invité
Courriel

Re: Relais grande voie

Selon moi, c'est souvent bien utile d'avoir une vache à demeure sur son baudrier (mais je ne veux pas rallumer la guerre de religion !)
Avec l'option "corde simple" + "vache sur baudard", je résume mon mode d'emploi perso :

1) Tu mets un mousqueton sur point 1

2) Tu fais un cabestan (tu es donc vaché, je te conseille de te vacher "long")

3) Tu peux crier "vaché" à ton équipier (comme ça, il commence à se préparer)

4) Tu mets un autre mousqueton sur le point 2

5) Tu fais un cabestan sur 2, en laissant 2m de mou entre les deux points

6) Tu fais un noeud en huit au milieu

7) Tu te vaches sur la boucle du huit (comme ça, si un point lache, il ne se passe rien. Sinon, tu risques de descendre de 50cm, avec un certains nombres d'inconvénients...)

8) Tu installe ton reverso sur la boucle du huit

9) Tu tires le mou

10) Tu mets la corde dans ton reverso

11) Tu assures en laissant alternativement tomber une boucle à droite et une boucle à gauche, pour ne pas qu'une nouille aille se coincer 5m + bas.

12) Qd ton équipier arrive, il se vache sur la boucle du huit

13) Tu places le réverso à ton baudrier

13bis) Si le relai est "béton" (gougeons), tu peux placer une dégaine de renvoi sur l'un des points, qui va servir de renvoi, au moins le temps que ton équipier mette sa 1ère dégaine.
Si tu es sur coinceur, il vaut mieux ne rien mettre, mais il vaut mieux aussi ne pas tomber à ce moment là (le fameux "facteur 2" !)

14) Le 2nd se dévache, passe en tête, et place une dégaine dès que possible

Etc...

Je te suggère de tester ces manips au ras du sol avant de te lancer... Pour info, le relai te bouffe environ 5m de corde. Dans une grande voie, ca te raccourcit la corde de 10m (un relai à chaque extrémité)
Bonne grimpe.

#14 12-09-2006 17:41:41

Gafi Le Fantôme
Invité

Re: Relais grande voie

Vous êtes de très bonne volonté et disponibles mais ...(désolé de tout casser) comme le dit 1c+ """" il serait judicieux de te la faire expliquer en "vrai"."""" ou fréquenter un club ou investir dans un livre technique. Non ?

#15 12-09-2006 18:02:53

J2LH
Invité
Courriel

Re: Relais grande voie

Paul G a écrit:

> Selon moi, c'est souvent bien utile d'avoir une vache à demeure
> sur son baudrier (mais je ne veux pas rallumer la guerre de
> religion !)

Quand on débute c'est la solution la plus simple.

> 1) Tu mets un mousqueton sur point 1
>
> 2) Tu fais un cabestan (tu es donc vaché, je te conseille de te
> vacher "long")
>
> 3) Tu peux crier "vaché" à ton équipier (comme ça, il commence
> à se préparer)

Je ne voudrais pas chipotter, ce n'est pas dans mes habitudes, mais si on relie les points c'est au cas où l'un cède et dans ton cas il peut très bien céder avant que tu n'ais relié les deux points et alors que ton second ne t'assure plus. Si tu veux bien faire les choses il faut relier les deux points avant de dire que tu es vaché.

> 4) Tu mets un autre mousqueton sur le point 2
>
> 5) Tu fais un cabestan sur 2, en laissant 2m de mou entre les
> deux points
>
> 6) Tu fais un noeud en huit au milieu
>
> 7) Tu te vaches sur la boucle du huit (comme ça, si un point
> lache, il ne se passe rien. Sinon, tu risques de descendre de
> 50cm, avec un certains nombres d'inconvénients...)

Je ne comprends pas ton histoire de huit. Où est-il ? entre les deux cabestans ? Tu te revaches dessus ?

#16 12-09-2006 20:47:48

unCplus à vue de nez
Invité
Courriel

Re: Relais grande voie

dimanche quand je disais vaché, je l'étais seulement sur un point..............ouhouhouhou ! sur le second juste après..................

#17 12-09-2006 20:50:29

J2LH
Invité
Courriel

Re: Relais grande voie

unCplus à vue de nez a écrit:

> dimanche quand je disais vaché, je l'étais seulement sur un
> point..............ouhouhouhou ! sur le second juste
> après..................

Et c'est maintenant que tu me le dis ;-) !!

#18 12-09-2006 21:49:19

mangeurdefigatellu
Invité

Re: Relais grande voie

J2 , y a plus que le divorce !! Ou le fouet !!

#19 12-09-2006 22:24:57

Paul G
Invité
Courriel

Re: Relais grande voie

J2 questionne "Je ne comprends pas ton histoire de huit. Où est-il ? entre les deux cabestans ? Tu te revaches dessus ?"

Oui, mon noeud en huit est entre les 2 cabestans. Je le fais avec le mou de la corde. Ca me fait une belle boucle au milieu, de manière à faire travailler les deux ancrages en même temps.

Et re-oui, je me vache dessus (avec ma vache à demeure), de manière à ne risquer aucun choc si un point vient à lacher.

Et c'est vrai qu'on peut se donner quelques secondes de plus avant de crier "vaché".  Sur gougeon, c'est pas bien grave, sur coinceur, je suis 100% d'accord.

#20 12-09-2006 22:46:19

J2LH
Invité
Courriel

Re: Relais grande voie

Paul G a écrit:

> Et c'est vrai qu'on peut se donner quelques secondes de plus
> avant de crier "vaché".  Sur gougeon, c'est pas bien grave, sur
> coinceur, je suis 100% d'accord.

Attention quand même, le risque avec les plaquettes est moins que le goujon cède que la plaquette soit tout simplement mal vissée et que tu ne t'en rendes pas compte en te vachant. Des plaquettes qui tournent on en voit très souvent.