Les ancrages en glace

français
italienallemandanglaisespagnolcatalanbasque

Cet article décrit les différentes techniques d'assurage sur glace.

Sommaire

Champ d'applicationSommaire

Cascade de glace, alpinisme voire randonnée glaciaire, chacune de ces activités requiert une bonne connaissance des techniques d'assurage sur la glace. Celles-ci différent non seulement en fonction de la pratique mais également en fonction de la pente et de la qualité de la glace.

PrincipeSommaire

Le principe physique de la pose d'assurage en glace est simple. Il consiste à s'appuyer sur la résistance physique de la glace, soit en l'entourant, soit en forant un trou et en y introduisant un objet (broche, cordelette, corde). La résistance de l'ancrage est alors conditionné par la quantité et la qualité de la glace mobilisée dans l'ancrage.
On peut ajouter une méthode mixte d'assurage (rocher-glace) : il s'agit du "piton à glace", sorte de crochet que l'on enfonce au marteau dans les fissures rocheuses verglacées.

Les broches à glaceSommaire

Les Abalakov ou lunules sur glaceSommaire

La technique de l'abalakov a été inventée par l'alpiniste russe Vitaly Mikhaylovich Abalakov (Вита́лий Миха́йлович Абала́ков) dans les années 1930. Elle consiste à forer une lunule dans la glace afin d'y passer une cordelette, à l'image d'une lunule naturelle en rocher.

Les corps morts sur glaceSommaire

Les Pitons à glaceSommaire

  • Type de document :
    article
  • Catégories :
    matériel, encyclopédie technique
  • Activités :
  • Type d'article :
    article collaboratif

Cliquez dans le coin supérieur droit des vignettes pour afficher la page de l'image, ou dans le coin supérieur gauche pour afficher l'image à sa taille originale.

Le texte de cette page est disponible sous licence Creative Commons CC-by-sa.
Les images associées à cette page sont disponibles sous la licence précisée sur le document d'origine de chaque image.
Version n°7 du 1 février 2016