Escalade à Squamish

french
italiangermanenglishspanishcatalanbasque

Squamish est souvent présenté comme le Yosemite Canadien, et à raison ! Situé dans le fjord le plus proche de l'équateur, à 60km au Nord de Vancouver en Colombie britannique, ses falaises de granite poli par les glaciers fournissent un terrain de jeu idéal pour les amateurs de grimpe en fissure et dalle à friction.

Summary

1281367712_2016580213.jpgView picture information
Le Stawamus Chief

GénéralitésSummary

Partir grimper à Squamish

Squamish se situe à 60km au Nord de Vancouver, sur la côte Pacifique, au bout du bras d'océan nommé le 'Howe Sound'. La ville moyenne (15 000 habitants à peu près) est également située sur la route 99 plus communément appellée "Sea to Sky Highway" (autoroute de la mer au ciel), très empruntée pour traverser les rocheuses et également pour rejoindre Whistler - Domaine skiable très réputé au Canada - qui n'est qu'à une demi heure de route supplementaire.

En conséquence de nombreuses options sont disponibles, l'aéroport le plus proche est celui de Vancouver, il est également possible de venir assez facilement depuis Seattle (300km, il sera nécessaire de passer la frontière US/Canada) et Victoria (180km, il sera nécessaire de prendre un ferry) qui ont chacun un aéroport international.

La plupart des gens voyagent en voiture de location, il est cependant tout à fait possible de se rendre à Squamish en Bus depuis Vancouver. Pacific Coach, Perimeter Bus et Greyhound opérent des liaisons depuis l'aéroport de Vancouver ainsi que depuis le centre ville. Une ligne de train est également en service (opérée par BC passport) mais propose principalement des voyages de type croisière ferroviaire.

La meilleure période pour grimper s'étend de la fin du printemps au début de l'automne. Le climat de la côte pacifique est doux mais les précipitations fréquentes, juillet et aôut sont les mois les plus surs.

Où loger à Squamish

Si vous voyagez sans voiture, deux options principales sont à retenir:

  • Le chief campground, espace de camping fourni par "parks british columbia". L'eau est à filtrer dans un ruisseau, une (petite) zone couverte permet de se réfugier pour manger lorsque le temps est mauvais. Le camping à l'avantage d'être au pied du chief, l'accès au secteur de couenne des "smoke bluffs" est par contre plus long.
  • Le Squamish inn on the water. Une ancienne auberge de jeunesse qui a gardé une bonne partie de ses caracteristiques: superbe cuisine pour ne pas s'abonner au fast-food, bbq, dortoirs et chambres privées. Deux désavantages, le batiment est collé contre la highway 99 d'un côté, il faut donc s'assurer d'avoir une chambre qui donne sur le jardin et sur l'eau, le personnel n'a pas l'air enthousiasmé par son travail ni par les grimpeurs, l'ambiance générale s'en ressent.

Si vous voyagez avec une voiture de location, de nombreux hotels, lodges et bed & breakfast sont disponibles en plus de ces deux endroits et vous permettront d'être plus en retrait de la highway 99.

Où manger à Squamish

On fait rarement des voyages au Canada dans un but culinaire, il est donc important de noter qu'au centre ville de Squamish, deux supermarchés permettent de se ravitailler et de conserver une alimentation saine: Nester's Market et Save on Foods. Le choix et la variété de produits disponible est digne d'une ville nord-américaine.

Sinon, en plus de l'habituelle selection de fast-food (A&W, McDo, Taco Bell, ...) on trouvera le Zephyr Café, café/restau organico-bobo qui à le mérite d'être le seul resto où il est possible de ressortir en ayant encore un peu faim (un exploit au Canada), le Big D's qui n'a rien d'organique, ni de bobo mais où il sera difficile de repartir sans un doggy bag vu la taille des portions, de nombreux restaurants où l'on peut deguster de l'ethnic food (attention aux restaurants chinois qui ont la palme des plus grosses portions servies) et enfin la brasserie du Howe Sound qui sert de la nourriture vite oubliée dans un cadre sympathique et qui brasse sa propre bière avec des degrés de reussite variables (2 ou 3 ont retenu notre attention).

Tourisme autour de Squamish

A part l'escalade, Squamish est très connu pour le VTT et le kite-surf. Il est possible de louer des bateaux à l'heure pour explorer le fjord splendide (et revoir sa course sur le chief). Pour les citadins, Vancouver n'est pas loin et vaut le détour. La traversée des rocheuses en voiture est magnifique mais prend un certain temps. A noter que sur l'ile de vancouver voisine, on trouve notamment le GR-20 Canadien: moins long, beaucoup plus simple et boueux mais très sympa et sauvage.

La Faune

1281368296_1892781721.jpgView picture information
Faune locale


Même si tous les sites d'escalade sont proches des habitations et routes, la faune est très active. De nombreux ours noirs circulent, plusieurs cougars (dont un très actif en 2009) et toute les especes typiques de la colombie britannique peuvent être rencontrées. Les précautions d'usage sont donc à respecter, notamment lors des approches vers les secteurs en retrait. Lever la tête permet de voir un bon nombre de faucons pélerins et d'aigles pécheurs (aigles d'amérique à tête blanche). On notera aussi la possibilité d'apercevoir des baleines dans le "Howe Sound", fait assez rare ceci étant dit.

L'escalade à SquamishSummary

Approche de la pratique

1281368019_316387944.jpgView picture information
Fissure typique


Il est interessant de noter que la pratique de l'escalade n'est pas 100% la même en amérique du nord qu'en Europe et plus particulièrement en France. Le comprendre permet d'aborder sereinement la mise au point de son voyage et ne pas se terroriser dans les voies. Pour faire court, l'escalade est encore un sport jeune, un marginalisé et sa pratique n'est pas dissociée de l'élément risque. Ne vous etonnez donc pas de voir régulierement des gens faire du solo intégral, même dans des longueurs en 5. De même, sachez lire entre les lignes du topo (et prevoyez une grosse marge lorsque vous rencontrerez des mentions du type "grimper audacieusement" ou "le premier point est un peu haut").

Système de cotation

Le système de cotation en vigueur est le YDS pour les couennes et grandes voies et le Hueco Scale pour les blocs. Une chose très importante à retenir vu le caractère de la grimpe est le fait que le YDS ne cote que le pas le plus dur d'une longueur, ainsi une fissure rectiligne et verticale sans aucun équipement avec repetition d'un mouvement unique peut se retrouver cotée 5.9, un grimpeur de 5 Français serait probablement franchement refroidi dedans.

Equipement

L'équipement à Squamish est une affaire sérieuse, la communauté des équipeurs qui s'auto-gère se tiens à une éthique très stricte et les raids de déséquipement sont fréquents dans les voies qui ne s'y tienne pas. On ne trouvera quasiment jamais de point dans des longueurs en fissure, sauf si elle nécessite un equipement très particulier ou si le placement est dur, mais il ne faut pas y compter. Entre les fissures on trouve des dalles, et la tout est possible. Si la dalle qui connecte deux fissures est dans une cotation plus facile, il n'est pas rare que ce ne soit pas équipé du tout. Jusqu'au 5.10c, les dalles ont un équipement très aéré et un engagement auquel nous n'avons pas été habitués. Les relais sont generalement en place et de bonne qualite, pour que cela reste ainsi n'hesitez pas a laisser un peu d'argent dans les magasins de grimpe dans les collectes a destination de l'association qui s'en occuppe.

Matériel à emporter

Emportez tout ce que vous avez, sauf marteau et pitons. Deux jeux complets de friends/camalot sont un bon debut, les nuts et hexcentrics completent bien, ainsi que les micro-friends (aliens ou camalot C3). Pour etre vraiment tranquille ne pas hesiter a tripler les tailles communes (0.5-2). Peu de voies necessitent d'avoir plus gros qu'un numero 4 camalot. Il faut de toute facons bien s'avoir dans quoi on s'engage avant de partir dans des longueurs necessitant de gros friends (numero 5, numero 6), car il faut generalement les coupler a des big bros et se preparer à de beaux combats en offwidth.

SitesSummary

Squamish regorge de sites où grimper

Les smoke bluffs

1281367880_813071247.jpgView picture information
Accès aux smoke bluffs



Gros secteur de couenne sur coinceurs (et dans une moindre mesure de voies équipées), les smoke bluffs se trouvent aux portes de squamish (10min à pied du centre ville) et sont repartis en de nombreux secteurs. La quasi totalité du parc est bien exposée et sèche donc très vite. Il est possible d'y grimper très tard en été. La proximité avec la ville peut être génante car on entend assez bien la route mais la qualité du rocher permet de l'oublier assez rapidement.

Une selection non exhaustive des secteurs:

  • Burgers & Fries: secteur le plus proche de la ville, il y est facile d'installer une moulinette pour faire ses premiers pas en dalle à friction. La voie eponyme en 5.7 remet tout de suite les pendules à l'heure au niveau equipement, en effet au 2/3 de la voie plus de fissure et il faut rejoindre le relais 7m plus haut, sans point ni prise de main, c'est simple et en adherence, mais ça reveille !
  • Smoke Bluffs Wall / Mosquito: Endroit parfait pour faire ses premières armes. Mosquito 5.8 est très ludique et offre de bons placements. S.M delight 5.10b est teigneuse (vaudrait un bon 6b français) et se protège bien, Seam of Destiny vaut également le détour.
  • Neat & Cool: plusieurs fissures où il faut faire de bons verrous
  • Penny Lane: la voie eponyme est splendide, la côte de 5.9 peut derouter, le depart ne se protégeant pas si facilement. Crime of the century 5.11c est un vrai challenge et une fissure magnifique

Murrin Park

Site de couennes sportives à équipement rapproché et difficulté assez élevées.

Le stawamus chief

1281368500_878747526.jpgView picture information
Ambiance dans le grand wall


Le stawamus chief est le bastion principal qui domine Squamish. Composé de trois sommets séparés par deux profondes gorges. Le site se découpe en plusieurs secteurs

The Squaw

Secteur en retrait comportant plusieurs voies allant de 4 à 6 longueurs. Les classiques sont "birds of prey" et "jungle warfare"

The North Walls

Secteur comportant une majorité de voies dures, à l'exception d'Angel's Crest. Une très grande classique qui rejoint le sommet en 14 longueurs, assez continue dans le 5.10 et avec une longueur en 5.10c.

The Apron

"Le tablier", secteur incliné très bien exposé. Il comporte le départ de "The Squamish Buttress" la voie la plus simple pour atteindre le sommet du chief, notamment grace à la variante tout récemment ouverte par Sonnie Trotter "The Squamish Buttface" qui rejoint le sommet en ne dépassant pas le 5.9.
On trouvera aussi "Diedre" sur the apron, une très bonne première grande voie pour Squamish qui contient tous les éléments de la grimpe locale (très belle fissure, départ simple en dalle avec première protection possible à 8m, longueur en 5.6 pas équippée). Son seul désavantage est la fréquentation, prévoir un départ tôt (et du flair pour l'approche).

The Grand Wall

Le grand wall est la raison pour laquelle tant de gens viennent à Squamish. La voie eponyme est la première voie ouverte à avoir atteint le sommet du chief en 1961 (par cooper & baldwin). Aujourd'hui c'est une entreprise réalisable, 5.11a / A0. Au programme 11 longueurs dont deux sections d'A0 assez musclées mais simple, de la dalle avec de l'engagement dans le bas et 3 longueurs épuisantes ("split pillar" 5.10b, "the sword of damocles" 5.11a, "perry's layback" 5.11a) qui parcourent presque 140m de terrain vertical et constituent le crux de la voie.

Au pied du grand wall on trouve également de superbes longueurs: "Apron Strings" 2 longueurs 5.10c, c'est également le départ le plus commun pour le grand wall et "Exasperator" 2 longueurs 5.10a puis 5.10c est absolument incontournable: une première longueur en verrous de mains et une seconde en verrous de doigts fins, superbe!

1281368393_1903185786.jpgView picture information
Exasperator, L2

The Solarium

Secteur necessitant une approche un peu plus longue que les autres secteurs (une bonne heure si on ne se perd pas) et qui offre de belles voies mieux coupees de la civilisation que la plupart des secteurs a Squamish. Sunblessed est la grande classique du coin et a raison, superbe escalade variee et difficile par endroit.

The Cirque of the Uncrackables

Secteur proche du solarium. Repute pour Cobra Crack 5.14, une des fissures non equipees les plus dures, si vous etes a l'aise dans le bon 8 sur coinceurs, n'hesitez pas a tenter !

The malamute

Formation similaire au chief en beaucoup plus petit et au bord de l'eau. La pratique y est restreinte en ce moment.

Sites de blocs

Cette section devrait etre completee car le bloc attire de plus en plus de monde a Squamish, et il y en a de partout. Il vaut cependant mieux etre a l'aise dans les cotations hautes.

Informations ComplementairesSummary

Topos

Deux topos de Squamish existent, celui de kevin mc lane (a climber's guide to squamish) et celui de marc bourdon (squamish select). Celui de Marc Bourdon est mieux fait, plus clair mieux renseigne et plus detaille. Un nouveau topo de marc bourdon est en cours de realisation et devrait sortir courant 2010. Toujours par Marc Bourdon un topo exclusivement reserve aux blocs est aussi en vente (squamish bouldering).

Le camptocamp americain, moutainproject.com a aussi de nombreux topos et infos sur les voies de Squamish

Sites a consulter

Deux sites a consulter sur les evolutions/equipement/desequipement des voies:

  • Document type:
    article
  • Categories:
    expeditions and far-away travels
  • Activities:
  • Article type:
    collaborative article

Click on thumbnail's top-right corner to see the picture's page, or its top-left corner to display the picture in its original size.

The text in this page is available under a Creative Commons CC-by-sa license.
The images associated to this page are available under the license specified in the original document of each image.
Version #10, date 10 August 2010