AIDE : Topoguide - Schémas et dessins de voies et de topos : création de schémas

french
italiangermanenglishspanishcatalanbasque

Cet article vise à aider tout contributeur c2c voulant créer des schémas (utilisant le support d'une photo ou non) pour améliorer les itinéraires du topoguide. Il est en effet souvent plus facile de suivre un itinéraire à partir d'un dessin ou d'un schéma qu'à partir d'une description purement textuelle. Les topoguides papier ont d'ailleurs depuis longtemps recours à cette technique.

Si cet article insiste particulièrement sur les tracés et itinéraires de voies, il faut pas oublier que les schémas peuvent aussi être très utiles pour décrire les accès.

Summary

Introduction au dessin vectorielSummary

Pour créer un schéma de qualité, un logiciel de dessin vectoriel est l'outil idéal. Par opposition à une image matricielle (une photo au format JPEG par exemple) qui est un ensemble de pixels ou points de différentes couleurs, une image vectorielle est un document numérique composé d'objets (courbes, rectangles, ellipses, texte, etc.) eux-même décrits par des attributs (couleur, position, taille, rayon, etc.). Une image vectorielle ne subit donc pas de dégradation lorsqu'elle est agrandie ou réduite. De plus les objets la composant se manipulent facilement et indépendamment les uns des autres.

Les logiciels utilesSummary

Inkscape est un logiciel sous licence GPL permettant de créer facilement les dessins vectoriels (au format SVG). L'export matriciel se fait au format PNG uniquement.

GIMP (licence GPL) permet lui de manipuler les images au format JPEG et PNG.

D'autres logiciels existent mais ceux cités sont distribués sous licence "libre" et de ce fait en accord avec les principes de Camptocamp-Association.


Betaflash permet de faire facilement et rapidement des schémas au format bmp, wbmp, jpg, png, gif.

Tracer un itinéraire sur une photoSummary

Taille de la photo

Les images sont limitées en taille pour leur insertion dans l'album c2c :
- dimensions maxi : 8192px x 2048px
- poids maxi : 2Mo


Donc, sachant que les données SVG sont généralement d'un poids de l'ordre de ~200ko, redimensionner/préparer la photo de sorte que son poids en fomrat JPG soit inférieur à 1.8 Mo.

Préparer la photo de fond

  • Ouvrir la photo d'origine avec GIMP (ou un autre logiciel de manipulation d'images).
  • Corriger la photo. En particulier, améliorer la netteté de l'image pour corriger le flou du capteur numérique.
    • Aller dans le menu "Filtres > Amélioration > Renforcer la netteté..."
    • Ajuster le rayon entre 0,1 et 0,5 (le plus faible est souvent le mieux) et la quantité entre 0,30 à 0,50. Attention à ne pas forcer sur ces paramètres au risque de détériorer l'image.
  • Sauvegarde de l'image au format JPG.

Tracer l'itinéraire

Voir aussi le support du SVG sur c2c et un tutoriel svg.

  • Importer l'image dans Inkscape (menu "Fichier > Importer...") en la liant et non en l'incorporant.
  • Ajuster la taille du document à l'image.
    • Sélectionner le menu "Fichier > Propriété du document". Un popup s'ouvre.
    • Sélectionner l'onglet "Page", l'encart "Dimensions personnalisées" et cliquer sur le bouton "Redimensionner la page au contenu". De nouveaux champs pour définir les marges sont proposés.
    • Ces marges sont à 0 par défaut. Ne pas les changer. Cliquer simplement sur "Ajuster la page au dessin ou à la sélection".
  • Le tracé de l'itinéraire peut s'effectuer de 2 façons différentes :
    • Dessin à main levée
      • Sélectionner l'outil "Crayon" (F6).
      • Dessiner le tracé en maintenant enfoncé le bouton gauche de la souris.
      • Lisser éventuellement le tracé en pressant les touches Crtl+L autant de fois que nécessaire.
    • Courbes de Bézier (préférable car cela donne des formes plus régulières)
      • Sélectionner l'outil "Courbes" (Maj.+F6).
      • 1 clic gauche pour démarrer le tracé.
      • autant de clics gauches pour ajouter les différents points (nœuds).
      • Appuyer sur la touche Entrée pour terminer le tracé.
      • Le tracé ou chemin est pour l'instant composé de segments rectilignes. Pour "affiner" le chemin :
        • Sélectionner l'outil "Nœud" (F2).
        • Pour déplacer un nœud : glisser-déplacer le nœud concerné.
        • Pour "courber" un segment rectiligne : glisser-déplacer le segment concerné.
        • On peut aussi déplacer les poignées ou contrôles pour faire varier la courbure des segments (les poignées sont les segments partant de part et d'autre d'un noeud et tangents à la courbe).
  • Une fois le tracé finalisé, il faut en définir la couleur et le style.
    • Sélectionner le(s) chemin(s).
    • Aller dans le menu "Objet > Remplissage et contour" (Maj.+Ctrl+F).
    • Définir la couleur de contour. Une solution rapide est de faire un clic droit sur la couleur désirée dans la palette de couleurs (en bas de fenêtre Inkscape) puis sélectionner la commande "Définir le contour".
    • Définir l'épaisseur du contour. En règle générale, ne pas dépasser 1% de la dimension maximale de la photo (par exemple sur une photo de 2000x1600 pixels, le tracé ne doit pas faire plus de 20 pixels).
    • Définir le style du contour (continu, pointillé, etc.).

Incorporer une image matricielle (JPG) dans un SVG

  • L'image de fond, qui a été liée au début, doit être incorporée : menu > Extensions > Images > Incorporer les images...
    Il est possible d'incorporer l'image dès le début, mais certaines versions d'Inkscape ont un bug causant une inflation du poids du fichier SVG si on incorpore l'image dès le début. Vous pouvez tester : un fichier SVG avec un simple tracé sur une photo doit être 10 ou 20% plus gros que le fichier JPG de départ, et non pas 3 fois plus gros.
  • Attention, une image qui sert de texture doit être incorporée avant de servir de texture. Par précaution, toute image doit être incorporée dès qu'elle est importée.
  • Dans le cas d'un décalquage, il est conseillé de faire un calque pour l'image vectorielle et un pour la matricielle.
  • Lorsque l'image matricielle est incorporée dans le fichier .svg et il est alors possible de supprimer le fichier .jpg (ou de déplacer le .svg sans perdre l'image).

Finalisation pour le topoguide c2c

  • L'action Fichier > Nettoyer les Defs supprime tout dégradé, motif ou marqueur qui n'est plus utilisé par aucun objet du document, réduisant ainsi la taille du fichier.
  • Il ne reste plus qu'à télécharger l'image finale via le bouton "Ajouter des images" de l'itinéraire c2c et éventuellement modifier l'itinéraire pour insérer l'image dans le texte.
  • Si on désire faire une modification au schéma, il possible de télécharger une nouvelle version de l'image en se rendant sur la page de l'image puis en cliquant sur l'onglet modifier
  • NB. Il est possible d'exporter le document Inkscape au format PNG (c'est le seul format matriciel supporté par Inkscape) en allant dans le menu "Fichier > Exporter en bitmap", mais ce n'est plus indispensable car c2c accepte directement le format SVG (pour plus de détails lire l'article support du SVG sur c2c).

    Dans tout les cas il est recommandé de conserver le fichier .svg pour d'éventuelles modifications ultérieures.

Tracer un schéma seulSummary

C'est la même chose sauf qu'il n'y a pas besoin de passer par GIMP. Il peut éventuellement être pratique d'utiliser une photo comme support de dessin dans Inkscape et de la supprimer dans la version finale.

Lire également l'article sur le symbolisme des schémas de topos.

Trucs et astucesSummary

Général

  • Pour les couloirs de neige/glace au cheminement évident, il est préférable d'indiquer uniquement l'attaque du couloir.
  • Afin de ne pas pénaliser les daltoniens : "si on peut éviter les tracés en rouge c'est mieux (ou l'associer avec une autre couleur). Le pire, c'est du rouge sur de l'herbe verte je n'y vois carrément rien !"

Inkscape


Un tutoriel existe qui présente les fonctions utiles de Inkscape pour faire ses premiers pas dans le dessin de topo.

  • Il est préférable de stocker le fichier SVG dans le même répertoire que la photo servant de fond (le mieux étant d'incorporer la photo dans le fichier .SVG : Extensions > Images > Incorporer les images...)
  • Pour lisser un tracé à main levée, sélectionner le chemin et appuyer sur (Ctrl+L)
  • Par défaut les marqueurs (flèches) de chemin ne prennent pas la couleur du chemin. Pour pallier ce "problème", sélectionner le tracé et aller dans le menu " Extensions > Modification de chemin > Colorer les marqueurs pour les assortir au contour"
  • Pour cadrer un texte dans un rectangle, sélectionner le texte et le rectangle puis aller dans le menu "Texte > Encadrer "
  • Ajouter un sous-chemin à un chemin existant : sélectionner le chemin, sélectionner l'outil "chemin" et tracer le sous-chemin en gardant la touche Maj. appuyée.

Charte graphiqueSummary

Quelques conseils et remarques pour harmoniser les schémas.

  • Police conseillée : DéjaVu ou Bitstream Vera (polices sobres et libres)
  • Orange "officiel" de camptocamp.org : #FF9933 (code hexadécimal)

RessourcesSummary


  • Document type:
    article
  • Categories:
    help, website info
  • Activities:
  • Article type:
    collaborative article

No Picture is linked to this document

The text in this page is available under a Creative Commons CC-by-sa license.
The images associated to this page are available under the license specified in the original document of each image.
Version #38, date 29 July 2014